Contenido principal del artículo

Nadia Brouardelle
Universidad del País Vasco UPV/EHU
España
https://orcid.org/0000-0002-7696-9673
Biografía
Núm. 32 (2020), Varia, Páginas 221-241
DOI: https://doi.org/10.15304/s.32.6839
Recibido: 12-05-2020 Aceptado: 10-07-2020 Publicado: 13-11-2020
Derechos de autoría Cómo citar

Resumen

Face à l'image traitionnelle de la femme comme élément pervers que la littérature médiévale a amplement alimenté, une nouvelle appréhension du féminin surgit sous la plume des trouvères. Pendant plus d'un siècle, les auteurs des fabliaux nous offre un éventail de femmes aussi surprenantes les unes que les autres . Elles tentent de faire fi de la misogynie qui les auréole pour s'inventer une existence qui leur permet de se réaliser en dehors de leur rôle frustré d'épouse et de maîtresse de maison. Elles renaissent une fois que leur mari quittle le logis pour vaquer à ses occupations. Leur foyer devient alors le scénario adultère où elles s'expriment librement, rompant consciemment les chaînes sociales et matrimoniales qui les attachent pour se venger du sexe fort qui les opprime outre mesure. Nous analyserons donc pourquoi et comment ces femmes mènent à bien leur propre révolution. 

Detalles del artículo

Referencias

Alexandre-Bidon, D. et Lorcin, M. T. (2003) : Le quotidien au temps des fabliaux. Textes, images, objets. Paris : Picard (Espaces médiévaux)

Allouch, J. (2009) : 543 impromptus de Jacques Lacan. Paris : Fayard.

Anonyme (1994) : Fabliaux. Paris : Union générale d’éditions.

Anonyme (1998) : Fabliaux du Moyen Age. Paris : GF Flammarion.

Anonyme (2005) : Fabliaux. Barcelone : Folioplus « classiques »

Anonyme (2008) : Le chevalier Paillard, quinze fabliaux libertins de chevalerie. Paris : Babel.

Bédier, J. (1893) : Les Fabliaux. Études de littérature populaire et d’histoire littéraire du Moyen Âge. Paris : éditions Emile Bouillon

Boutet, D. (1985) : Les Fabliaux. Etudes littéraires. Paris : PUF

Carlier, M. (2001) : « The household in late Medieval cities », in La maisonnée dans les villes au bas Moyen age : une comparaison entre l’espace italien et l’Europe du Nord-Ouest. Garant

Colin-Goguel, F. (2008) : L’image de l’amour charnel au Moyen Âge. Paris : Seuil.

De Rojas, F. (1980) : La Célestine ou la Tragi-comédie de Calixte et Mélibée. Paris : Aubier-Flammarion.

Flandrin, J. L. (1976) : Famille : parenté, maison, sexualité dans l’ancienne société. Paris: Hachette.

García Herrero, M. C. (2009): Artesanas de vida. Mujeres de la Edad Media. Saragosse: Institución Fernando el Católico.

Gargam, A, Lançon, B (2013) : Histoire de la misogynie de l’Antiquité à nos jours. Paris : Arkhê

Lorcin, M. T. (1979) : Façons de sentir et de penser les fabliaux français. Paris : Honoré Champion.

Lorris de, G. et Meun de J. (1992) : Le Roman de la Rose. Paris : Lettres gothiques.

Ménard, P. (1983) : Les fabliaux, contes à rire du Moyen Âge. Paris : PUF.

Montaiglon, A. (1973) : Recueil général et complet des fabliaux des XIIIèmeet XIVèmesiècles. Genève : édition Slatkine reprints.

Nykrog, P. (1957) : Les Fabliaux. Copenhague : Ejnar Munksgaard.

Ovide. (2016) : De l’amour : Les Amours, l’Art d’aimer, Les Remèdes à l’amour. Paris : Les Belles Lettres.

Ribémont, B. (2007) : Sexe et amour au Moyen Âge. Klincksieck.

Verdon J. (2005) : Le Moyen Âge : ombres et lumières. Paris : Perriné.

Verdon J.(1999) : La femme au Moyen Âge. Paris : Glisserot.

Verdon J. (1996) : Le plaisir au Moyen Âge. Limoges : Perrin.